Notre Histoire

L’association Initiative de l’École Internationale des Sciences du Traitement de l’information, I-EISTI, naît fin 2019 au moment de la finalisation de la transformation de l’École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information, l’EISTI qui devient CY Tech en 2020. Retour sur l’histoire de l’école.

Flash back …

Au début des années 1980, Nesim Fintz se lance dans le projet, fou diront certains, de créer ex nihilo une école d’ingénieurs. Entouré de quelques passionnés, il donne naissance en 1983 à de l’École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information, l’EISTI, spécialisée en mathématiques et en informatique. Les premières promotions sortent en 1986. 3 ans plus tard, l’école se dote d’une charte de 4 valeurs  : Éthique, Solidarité, Ouverture, Professionnalisme

L’EISTI voit ses formations reconnues très rapidement après sa création. En 1989, elle reçoit l’habilitation par la Commission des Titres d’Ingénieur à délivrer le diplôme d’ingénieur. La Conférence des Grandes Écoles reconnaît également certaines de ses formations. En 2015, à la naissance du label par l’État, elle est parmi les 11 premières écoles à recevoir la qualité d’EESPIG, Établissement d’Enseignement Supérieur Privé d’Intérêt Général.

A son ouverture, elle dispose de locaux dans le complexe des 3 Fontaines à Cergy (Val d’Oise). Puis elle déménage quelques années plus tard avenue du Parc. Ensuite? le site s’agrandit d’un, deux puis trois bâtiments baptisés de noms de grands mathématiciens et informaticiens : Cauchy, Turing et Condorcet. Et en 2019, une nouvelle emprise avenue du port est investie. Fermat accueille les élèves ingénieurs en dernière année et l’innovation Lab.

En 2003, pour son vingtième anniversaire, l’EISTI s’installe dans les Pyrénées-Atlantiques. Un nouveau campus sort de terre, dans la capitale béarnaise. A Pau, un magnifique bâtiment HQE, accueille quelque 300 élèves en 2019.

Nesim Fintz

Une école en mouvement permanent

Au début des années 2010, l’EISTI propose deux filières : le génie mathématique et le génie informatique. Tous deux reçoivent l’habilitation CTI. D’autres formations ouvrent l’école à des publics nouveaux. 2 masters internationaux permettent à des étudiants du monde entier de se former à la finance quantitative et au Big data. Plusieurs mastères spécialisés accueillent des personnes de tous horizons.

A cette même période, l’EISTI crée une classe préparatoire intégrée, permettant aux bacheliers d’intégrer ses formations dès la sortie du lycée pour une formation d’ingénieurs en 5 ans.

Un fructueux brassage d’étudiants d’origines et d’âges variés a fait de l’école un lieu d’échanges culturels et générationnels. En 2019, l’EISTI compte environ 1500 élèves.

Pendant ses 36 années d’existence, l’EISTI a formé plus de 4000 ingénieurs en génie informatique et génie mathématique, devenant un acteur reconnu dans l’enseignement supérieur français.

+ de 4000 ingénieurs formés en 36 ans

6000 étudiants formés entre 1983 et 2019

Naissance d’une nouvelle école en 2020, CY Tech

Le rapprochement de l’Université de Cergy-Pontoise (UCP) engagé depuis 2017 avec l’EISTI dans le cadre de l’initiative excellence baptisée « CY Initiative « , a conduit à la fusion au 1er Janvier 2020 des deux établissements et à la création CY Cergy Paris Université, CYU. Du fait de cette fusion, la nouvelle université reprend les activités pédagogiques et scientifiques de l’EISTI , cette dernière apportant ainsi les bases nécessaires sur lesquelles CY Tech, école d’ingénieurs de CYU a pu être créée (avec l’apport des UFR Sciences et Techniques et Economie Gestion de l’université).

Avec I-EISTI, l’histoire continue…

Fin 2019, Nesim Fintz a souhaité créer une nouvelle association pour continuer d’accompagner le développement de cette nouvelle école née de l’EISTI et faire ainsi vivre son riche héritage.

En 2021, I-EISTI reprend le Fonds de dotation EISTI.

I-EISTI, association solidaire